Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/10/2012

LA LIBERTE EST UNE DOUCE FOLIE...

007 - Copie (9).JPG

La liberté, c 'est quand personne sait où vous êtes...

La liberté, c 'est une autoroute la nuit...

Les cafés brûlants...

Les sandwiches au jambon...

Les routiers aux yeux gris...

Le ronron des camions...

L'odeur du gazole...

Les matins frileux...

Le gel qui brosse l'herbe des talus...

Les fantômes dans l'horizon incertain...

Quand personne vous attend...

Quand les honnêtes gens ont le nez dans l'oreiller...

 

J'ai toujours aimé cette vie à la frontière de la non-existence...

Qui seulement sait que vous êtes là ?

Bitume lacté d'étoiles filantes...

Traçant son sillon dans un paysage lunaire...

Qui se souviendra de vous quelques cafés plus loin...

Néons blafards, soucoupes bruyantes...

La liberté est une douce folie...

 

Commentaires

quand j´ enfourche mon velo , au 1er coup de pedale , c´ est cette impression que je peux aller loin avec ma seule energie . Ne dependre que de moi même .

Écrit par : marion | 20/10/2012

oui, je me souviens, j'avais la même impression de liberte quand j enfourchais ma bicyclette, enfant... les cheveux au vent...

Écrit par : puzzle | 20/10/2012

je crois que c´ est cette demultiplication du mouvement qui donne cette sensation . Pour le moment vous remarquerez puzzle que nous associons la liberte au deplacement

Écrit par : marion | 20/10/2012

oui la fuite dans l espace temps... mais il existe sans doute "une liberte dans sa chambre" que disait Montaigne ? Non, il a aimé les voyages... Sartre ?

Écrit par : puzzle | 20/10/2012

LA LIBERTE, C'EST UN AUTOROUTE LA NUIT...
Ou une maman perd son enfant car les services publics ont été bouzillés par des élus qui n'ont d'yeux que pour les sirènes du libéralisme.

Écrit par : Marcel | 20/10/2012

je ne connais pas tant que ça sartre , mais si je m´ en refere a son ”enfer c´ est les autre ”s , ça n´ evoque pas trop la liberte ?

Écrit par : marion | 20/10/2012

Premier sujet poétique style Café Littéraire ....Démarrage judicieux....Mais ....Alors que vous parlez Autoroute voilà déjà le premier 'ACCROC' il est lié à l' Actualité à la Une de tous les Journaux et Marcel a foncé aussitôt afin de politiser ce fait divers .
Cela va être dur de garder la ligne Puzzle !!!
Ps:Puis-je t' appeler Fred comme moi je me surnomme Jim ? Cela rend les échanges plus proches ,plus sympathiques .

Écrit par : utopjim | 20/10/2012

n´ en est il pas de notre existence comme des systemrs politiques ?un dilemne permanent entre liberte et securite

Écrit par : marion | 20/10/2012

Fred, Accordé Utop...
La culture est revolutionnaire et subversive... Un jour elle sera interdite... Alors ce sera un acte de resistance, la culture... Entrainons nous... Je suis capable de plus parler politique jusqu a l effondrement... de toutes facons les politiques sont profondement ennuyeux...

Marcel est le bienvenu, peut etre est il un fidele du blog politique...

Marion, bon alors c'est pas Sartre... je cherche... les plus beaux voyages sont ceux qu on fait dans sa chambre... Si kris est la, il va nous dire.. ;-)

Écrit par : puzzle | 20/10/2012

Marion, en fait Sartre disait qu "on n'a jamais ete aussi libre que sous l occupation", il voulait dire, je pense, qu on avait une liberte de choixa cette epoque, qu on n a plus maintenant... puisque tout choix est insignifiant et sans consequence...
En y reflechissant, c'est pas faux... mais n'est pas deja politique ;-))

Écrit par : puzzle | 20/10/2012

Ou peut etre que dans des situations de danger , le sentiment d'urgence qu'elles generent et aussi de possibilite de depassement de soi même donnent cette sensation de liberte . moins de securite , plus de liberte ...

Écrit par : marion | 20/10/2012

Le titre de l'article a changé, curieux.
"Ou peut etre que dans des situations de danger , le sentiment d'urgence qu'elles generent et aussi de possibilite de depassement de soi même donnent cette sensation de liberte . moins de securite , plus de liberte ...".
C'est sûr que la jeune femme qui a perdu son bébé doit se sentir bien libre.
Mais je suppose que la seule expérience de maternité de Marion se limite à celle que sa propre mère a eu.

Écrit par : Marcel | 20/10/2012

Marcel, le titre a change 3 ou 4 fois, ce n est pas fondamental... Je le fais souvent...
Je ne doute pas que le sujet qui vous occupe soit douloureux, mais il doit etre possible de parler de maternite ou de pas en parler...
Le sujet aborde dans ce modeste texte est une experience de liberte...

Écrit par : puzzle | 20/10/2012

curieux et inquietant de constater à quel point la liberte des femmes de choisir de ne pas avoir d´ enfant derange les esprits soi disant progressistes , à en devenir indiscrets , voire grossiers.

Écrit par : marion | 21/10/2012

Marion@ te connaissant maintenant un peu mieux , je respecte encore plus ta Liberté de n' avoir pas eu d' enfants et je regrette certains propos que j' ai pu avoir à ton égard à ce sujet dans le passé .
Pour moi, mes enfants ( et mon épouse) sont mes raisons principales de vivre , je pense à eux tout le temps et je trouve très fort d' arriver à bien vivre sans un tel 'Moteur' personnellement je ne pourrais pas ...

Écrit par : utopjim | 21/10/2012

pas de souci , jim, nous nous sommes deja excuses mutuellement des propos excessifs que nous avons pu tenir l´ un et l´ autre . Folie douce , puzzle ? Cetes mais peut il y avoir creativite sans cette petite folie ? Et n´ est ce pas la creativite qui tire une civilisation vers le haut ?

Écrit par : marion | 21/10/2012

Je trouve dommage qu on stigmatise une femme sur le fait qu'elle ait ou pas des enfants, que ce soit son choix ou pas...
Je sais que Marion part au quart de tour et qu elle a besoin que personne la defende...
Mais je crois qd même que quelque soit sa personnalité, il serait dommage, et j'en appelle au vieux fond de charité qui traine dans notre vieille civilisation judeo chretienne, qu'un peu de tolerance pour ceux qui sont percus comme differents, ne puisse s'instaurer ici sur ce blog...

Et j' invite ceux qui l'ont fuit au pretexte qu il etait politique ou de la presence d'un tel ou d'une telle, a un retour amical...
Agissons comme dans un café ou un restau, nul n est besoin de quitter les lieux si tous les convives ne nous plaisent pas... Il est possible de ne parler qu au taulier ou a quelques amis...

ps : je rappelle que le sujet auquel vous pouvez apporter votre propre experience est une experience de liberté...

Amicalement a tous
Bon dimanche
ici eclaircie locale...

Écrit par : puzzle | 21/10/2012

http://youtu.be/S-fs6VBPTxc

bisous puzzle :-)

Écrit par : Catherine | 21/10/2012

Catherine, merci pour ta contribution... En chanson... J adore Moustaki et sa gueule de meteque...

Écrit par : puzzle | 21/10/2012

Puzzle j’ ai bizarrement lu votre billet comme une ode non à la liberté mais à ce que Nietzsche appelle « la volonté de puissance » , le simple fait de vivre comme étant l’ exercice de la force vitale qui nous anime.

C’ est ce que m’ inspire ce vous écrivez notamment « j'ai toujours aimé cette vie à la frontière de la non-existence... » et ce qu’ affirme Marion lorsqu’ elle déclare » quand j´ enfourche mon vélo , au 1er coup de pédale , c´ est cette impression que je peux aller loin avec ma seule énergie ».

A mes yeux la liberté est antinomique de la folie sauf à se la jouer poète , rebelle ou publicitaire (« Perrier c’ est fou » ). En effet, on ne peut imputer les conséquences d’ un acte ( crime ou délit ) à un homme que si on le considère comme libre de ses actes , disposant de toute sa tête et possèdant son libre arbitre. La liberté et c’ est sa grandeur implique la responsabilité.

Les tenants de la « culture de l’ excuse » se fondent sur le postulat de la négation de la liberté: c’ est la faute-à-la-société, c’ est la faute-au-chômage,…afin de nier la responsabilité morale des délinquants.

Or, l’homme est condamné à être libre, l’homme est liberté comme disait Sartre . Il est dans un monde où il doit faire avec.

Écrit par : Kris | 22/10/2012

Kris, je savais la profondeur philosophique de votre pensee...
Le peu que je connaisse de Nietzsche, ne sont que propos qui touchent au coeur de l'homme...
Au risque de faire fuire quelques lecteurs ;-)... et d'en toucher qq autres...
Mais l'important n'est-il pas d etre bien accompagné...

Peut etre la liberte est elle un fardeau trop lourd a porter et d'aucuns se refugient dans la securité de la pensee unique... dans l assistanat... le conformisme... les modes... le mondialisme mercantile et insipide...

Écrit par : puzzle | 22/10/2012

Je ne peux m'empêcher d'associer le sentiment de liberté à celui d'aventure, de découverte , de plongée dans l'inconnu , ce qui ne va pas non plus sans une certaine inquiétude .
Ce qui me conduit à penser que ce cette volonté de puissance, donc au désir de liberté, est liée au dépassement de soi même .
Ce qui n'est pas une valeur trés à la mode actuellement , vous en conviendrez ? :-(

Écrit par : marion | 22/10/2012

Exact Marion,l’obsession égalitaire a produit une conception étriquée de l’accomplissement des personnes fondée sur le conformisme et la recherche permanente de la chaleur du troupeau.

Le sens d' une vie accomplie peut conduire au dépassement de soi même ou à défaut au fait d' être tout simplement soi même ( " deviens ce que tu es") sans mentir aux autres ou à soi même.

La liberté comporte une contrepartie:le prix à payer qui peut être l' exclusion du groupe majoritaire.

Écrit par : Kris | 22/10/2012

car
"...Non , les braves gens n'aiment pas que , l'on suive une autre route qu'eux.. "
G.Brassens.

Nous avons tous besoin de liberté ET de sécurité.
Certains plus de l'un que de l'autre
Mais ce qui est dommage , c'est que , et je ne m'explique pas pourquoi , les "sécuritaires" veulent toujours "plomber " les libertaires .
Alors que le libertaires n'essayent pas de forcer les sécuritaires à prendre des risques, mais demandent simplement qu'on les laisse faire dans le respect de la liberté d'autrui ,bien sur .
j'ai même constaté que les plus "amoureux " de leur propre liberté sont de ce fait les plus respectueux de celle des autres .

pourquoi cette obsession égalitaire qui n'est à terme que le nivellement par le plus petit dénominateur commun , étouffant l'intelligence , le courage , la créativité ?
Que c'est bête !
pour tout le monde .

Écrit par : marion | 22/10/2012

La difference est parfois insupportable... Est ce qu elle ne renvoie pas a l idee qu il existe un autre chemin... Vous connaissez la maxime : Ceux qui n ont jamais rien fait, seront les pires ennemis de ceux qui ont essaye ou reussi...

Écrit par : puzzle | 22/10/2012

je ne connaissais pas cette maxime mais je crains qu'elle ne soit en effet tristement vraie


Bien que le sujet m'intéresse , je vais un peu laisser la place pour ceux qui voudraient raconter comment ils ont déja ressenti ce sentiment de liberté , qui est le thème( fort bien choisi) de votre billet mon cher puzzle

Et puis je pars bosser .... ... la Liberté ça a un coût ... ! :-)
A trés bientôt

Écrit par : marion | 22/10/2012

Pour moi ,ma Liberté , il a fallu que je la gagne, jour par jour, pendant plus de 40 ans de travail .
Heureusement que je n' ai pas compté les heures quand mon âge me permettait d' en faire beaucoup (trop me disaient certains quand j' en parlais avec mes camarades de classe qui sont devenus fonctionnaires et insatisfaits) .Il m' a fallu avaler plein de couleuvres ,arrêter mes études plus tôt pour pouvoir être autonome et élever mes enfants successifs pendant plus de 40 ans .
Mais maintenant , j'ai payé , j' ai donné et je donnerai encore s'il le faut....MAIS....J' ai gagné ma Liberté de me lever et de me coucher quand je veux .De parler ou de me taire, quand je veux.De manger ou de boire ce que je veux ,quand je veux .
Pendant toutes ces années , j' ai appris à connaître mes limites physiques ,intellectuelles et financières , c' est vraiment là que l' on acquiert sa Liberté ,quant on n' a pas eu peur de faire son Auto-critique en se remettant en question en permanence ,d' arriver à se contenter de ce que l' on ' mérité' sans jalousie envers les autres ,car cela ne sert à rien .
Ma seule Ambition à présent , c' est d' aider ceux que j' aime pour qu' ils aient la meilleure vie possible (Honnêtement) et pour cela je fais en sorte d' être le mieux possible afin qu' à leurs tours ils s' occupent d' eux et de leurs proches en sachant que j' ai fait le nécessaire pour être HEUREUX!!!

Écrit par : utopjim | 22/10/2012

Les exemples cités dans le billet à propos de la liberté ( une autoroute , cafés brûlants, sandwiches au jambon, gazole) évoquent une dimension de la liberté : comme le dit fort justement Marion « la Liberté ça a un coût » peu de chose étant gratuites.

Jim confirme ce constat « ma Liberté , il a fallu que je la gagne jour par jour, pendant plus de 40 ans de travail .»

Cet aspect matérialiste de la liberté les marxistes l’ ont très bien vu puisqu’ils distinguent entre « libertés formelles » ( cela ne me sert à rien de pouvoir aller trois semaines à Ibiza si je n’ ai pas l’ argent de me le payer ) et « libertés réelles » ( je souhaite camper à Palavas et vais y planter ma tente car j’ ai la tune nécessaire ).

A cet égard Dostoievsky) a donné une très belle définition de cette liberté qui ne saurait exister sans l’argent : « la monnaie, c'est de la liberté frappée » (au sens de monnaie frappée, comme on dit « battre monnaie ).

Par cette définition l' écrivain ne diabolise pas l' argent ( honnêtement gagné ) et partant l' usage que chacun peut librement en faire.Je rappelle que marcel Proust avait pour cantine une table au Ritz pour y recevoir fastueusement ses amis ou invités et qu' il donnait un pouboire au personnel à la mesure de sa générosité légendaire.C' était son argent et il le dépensait comme bon lui semblait.

Écrit par : Kris | 23/10/2012

Bon ils ont resolu le probleme entre les libertes formelles et les reelles , les marxistes :
Pas de tunes et pas de liberte .
Pour personne.
Comme ça c'est réglé.:-(

Écrit par : marion | 23/10/2012

Tout a fait exact, Kris, on ne peut minimiser le role de l argent dans la liberte... Meme sur cette autoroute, il faut la payer, avoir une voiture qui menace pas de nous laisser en "rade"... Une assurance pas donee et de quoi payer restaus et cafés... Et un hotel si le temps est pourri...

Écrit par : puzzle | 23/10/2012

Dans sa chanson " ma liberté" proposée par Catherine, Moustaki semble indiquer que le couple signe la fin de la liberté pour chacun des amoureux du moins pour l' homme :" je t'ai trahie pour une prison d' amour et sa belle geolière ".

Or, dans une autre magnifique chanson " le temps de vivre" il prend une position toute différente en ce qui concerne sa conception du couple :"nous prendrons le temps de vivre d' être libres mon amour (...) sans projet et sans habitude (..) tout est possible tout est permis (..)"

http://www.youtube.com/watch?v=vNRA7HYemIk

La choriste est formidable .

Écrit par : Kris | 23/10/2012

Donc l amour serait le remede contre la liberte... A moins qu il n existe une liberte a deux... Ou une liberte dans l amour... Ce dont je suis moins sur...
Je m etonne du grand silence d Utop sur les relations ambigue entre amour et liberte... :-)

Écrit par : puzzle | 23/10/2012

Mon Cher Fred ,
D' après mes expériences sur la question que tu me poses , je dirais qu' il est véritablement ardu de faire concilier les deux(voire impossible) .
Quant on est Amoureux notre coeur est enfermé dans ce sentiment fantastique .
Tu aurais pu me poser la question : Sans lequel de ces 2 états ,aurais-tu le plus mal à vivre ? Et je t' aurais répondu : "Sans Amour" la vie ne vaut pas d' être vécue !!!
La Liberté ne sert à rien lorsque l' on est Seul !
J' éprouve un sentiment de culpabilité si je vis un moment de Bonheur sans avoir une personne aimée auprès de moi pour partager un de ces rares instants .
Je pense donc que la Liberté à deux ,cela est possible mais c' est plus Jouissif à plusieurs!!!
* C' est là où le Lecteur , se pose la question cruciale !!!
Donc la Liberté , c' est le LIBERTINAGE ( une bonne vieille partouze ...au Cap :=))???
Et je me dis ... Tu as encore raté l' occasion de rester sérieux !!! Et ça , cela ne se négocie pas!!!

Écrit par : utopjim | 23/10/2012

Si t enleves la partouze, je suis d accord avec toi... :-)

Écrit par : puzzle | 23/10/2012

J' ai tellement peur d' être chiant ,donneur de leçon ou même pédant ,que je sens obligé de rajouter une grosse connerie et du coup respecter ma devise :
"Sérieux ,sans se prendre au Sérieux"
*Quelque part ,je suis ton conseil "Reste toi-même"

Écrit par : utopjim | 23/10/2012

Kris, la tres belle chanson de Moustaki, "nous prendrons le temps..." totalement et injustement oubliee, que tu nous a indiquee, me ramene a mes 20 ans... Un vrai bonheur...

Écrit par : puzzle | 23/10/2012

Fred @ Est-ce que par coïncidence tu aurais fait ton service militaire comme moi en 1969 ?

Écrit par : utopjim | 23/10/2012

Ah tu veux savoir mon age coquin :-)
Non je l ai fait plus tard, en allemagne et j ai ete reforme... Tiens tu me donnes une idee, raconter cette periode...

Écrit par : puzzle | 24/10/2012

Moi , je l' ai fait à TRIER (Trèves en Allemagne) et je suis en train de réunir quelques souvenirs XXX de cette période que je publierais jamais de mon vivant par respect aux personnes encore vivantes qui se reconnaîtraient .
69 ......70 , il faisait très chaud même en Allemagne :=))))

Écrit par : utopjim | 24/10/2012

magnifique "le temps de vivre"
la philosophie vous connaissez ?
http://www.youtube.com/watch?v=DbeRF--jQpM

"Nous avons toute la vie pour nous amuser, nous avons toute la mort pour nous reposer"

Je l'ai appliqué tout au long de ma vie, guitare à la main, comme lui. "Je suis pauvre et je n'ai que des rêves..." (yeats)

Une tente à Palavas : une liberté qui n'a pas de prix.

Travailler c'est s'intégrer dans une société. Cela vaut-il le coup de s'y intégrer ? Je me pose encore la question. C'est peut-être pour cela que je ne bosse plus aussi. C'"est la chanson des "gros cons" du super film de Wolinsky, le chaînon manquant.

il y a les chanceux qui sont libres de faire ce qu'ils veulent, et les autres. la liberté est pour celui qui le veut avant même de pouvoir le vouloir.
Ce n'est pas un avis, c'est une constatation. Je suis une femme LIBRE !

Bonne journée Puzzle.

Écrit par : Catherine | 24/10/2012

Utop, j etais a st wendel... Pas loin de Trier...
Catherine, je pense aussi que la liberte c est une tente sur une plage a Palavas, tres belle definition...l argent est une arme a double tranchant il permet une certaine liberte et de l autre par un phenomene pervers l occulte...

Écrit par : puzzle | 24/10/2012

Une tente a palavas ....sauf la semaine derniere ...:-)

Écrit par : marion | 24/10/2012

"la philosophie" vous connaissez ? "

Oui Catherine. C' est une superbe chanson . Toutefois, je comprends le sens du refrain " Nous avons toute la vie pour nous amuser, nous avons toute la mort pour nous reposer " non comme un hymne à la paresse mais comme un manifeste visant à rejeter toute transcendance , toute idée d’ arrière monde bref toute idée d’ une vie après la mort ( au paradis pour les chrétiens par exemple ). Moustaki chante à sa manière le fameux précepte antireligieux que tout se passe « ici et maintenant ». Nous n’ avons qu’ une vie ( ou plusieurs au gré des réincarnations ) et il convient d’ en faire le meilleur usage car une fois mort il n’ y aura plus rien.

« Travailler c'est s'intégrer dans une société. Cela vaut-il le coup de s'y intégrer ? Je me pose encore la question ».

Le mouvement féministe ne s’ est pas posé la question bien longtemps. Il considère que le travail des femmes est pour ces dernières un facteur d’ émancipation et d’ autonomie notamment vis-à-vis du mari.Le travail peut est donc synonyme de liberté pour la femme.

Écrit par : Kris | 24/10/2012

Manger ,se proteger du froid , se soigner ....on n'a pas trouve encore d'autres moyens que le travail pour y parvenir . A moins d'accepter de dependre des autres . ce qui nest pas , dans mon cas , un moyen d'acquerir plus de liberte .je prefere l'autonomie et l"independance financiere que j'ai pu obtenir grâce , comme vous le faites si bien remarquer kris , aux victoires des combats feministes .
Je me sens egalement plus libre , et donc plus à l'aise ; plus confiante en moi et donc plus detendue dans une relation amoureuse si je sais que je ne depends pas financierement de la personne aimee.
Deja que l'amour ce n'est pas toujours facile si il y a au milieu des histoires de pognon .....ouille ouille :-)

Écrit par : marion | 24/10/2012

Fred @ pourrais-tu m' envoyer ton mail afin que je puisse te dire en détails ce que je compte faire contre les Vicomtes qui ont laissé Le Glaude à donner mon nom , mon Facebook et on voit le résultat.Il me dit de m' adresser à toi , il me prend vraiment pour un con et je ne peux plus laisser passer .

Écrit par : utopjim | 24/10/2012

Mon mail est dans "a propos"

Écrit par : puzzle | 24/10/2012

"Cela vaut-il le coup de s'y intégrer ? " ( catherine )

L’ existence de règles ou limites restreignant la liberté peut être ressentie positivement si celles-ci sont acceptées parce que perçues comme légitimes. C’est le fondement du fameux « vivre ensemble ».

On est libre quand on obéit aux lois ou règles consenties .Deux exemples démontrent ce paradoxe.

Le sport et les jeux ( foot-ball , jeu d’ échec ) : le plaisir des joueurs tient dans le respect des règles du jeu par tous. Chaque joueur joue différemment (selon son talent ) mais pareillement en se conformant aux règles édictées.

La liberté, parce que nous vivons en société, s’ apparente à la conduite automobile : on peut circuler librement ( aller à Palavas ) à condition de respecter les règles du Code de la route ( stop, feux rouge, priorité à droite,priorité à gauche,... )

Écrit par : Kris | 25/10/2012

Je pense souvent que la liberte n est pas seulement une question d argent ou de pouvoir...
Il est vrai que dans notre societed abondance, il est tout a fait possible de vivre, manger, s habiller, avec astuce et des moyens restraints...
Je connais enormement ee gens bourres d argent, qui vivent dans l ignorance ou la peur de la liberte...
La liberte est avant tout un etat d esprit... Bien plus qu u e situation economique...
Combien de gens oublient, ne savent pas n osent pas etre libre...
En ce sens je dirais que la liberte n est plus forcement celle que Matx decrivait par l acquisition de moyens et de droits economiques et politiques, la liberte est aussi un art de vivre, un anti conformisme..
Il faut oser etre libre... Une liberte que parfous meme l argent et les biens materiels entravent...
c ewt je pense ce que voulait dire Catherine...

Écrit par : puzzle | 25/10/2012

Dans ses propos Catherine semble faire l' apologie de la fainéantise et de l' anarchisme .
Il faut se réveiller 68 ,c'est fini ,ça fera bientôt 45 ans!!!
Il est nécessaire de s' intégrer et de suivre les règles de la Société où l' on veut vivre , comme le dit Kris "Le VIVRE ENSEMBLE " ceux qui ne veulent pas respecter cela seront normalement privé de Liberté , cela va de soi .
CATHERINE @Si tu veux que l' on te respecte , respecte les autres ( et les lois qui vont avec)
Plutôt que de planter ta tante à Palavas (c'est trop 'Snob') va la planter dans les contrées 'Reculées' et prodigue ta conception de vie aux indigènes qui seront autour de toi , je suis sûr que tu seras bien accueullie et qu' ils voudront te garder (ou te' bouffer' :=)))
Pisse hand love !!!

Écrit par : utopjim | 25/10/2012

T as fumé quoi Utop ? Quelle est cette soudaine vindicte envers notre amie Catherine ???
Utop, tu te fais etriller sur un certain blog, par certains cretins, ou pour etre plus exact par des cretins certains, certainement pas tres chretiens...
N enfouche pas mon ami Utop, a ton tour, les divisons de l exclusion que je sens poindre contre une douce et nouvelle arrivante...
Catherine ne fait ni l apologie de la faineantise, ni de l anarchie... Et qd bien même, je recueillerais avec interet son propos... Et ne prone le non-respect de personne...

Écrit par : puzzle | 25/10/2012

Catherine , c' est Cathou ta nouvelle protégée ???
Ne t' inquiète pas mon ami Fred , ce n' est pas une attaque gratuite ,mais juste une réaction épidermique face à la Nostalgie 'Hippie et justement 'la Fumette' que l' on semble vouloir légaliser.Cela a fait de tels dégâts sur certaines personnes que cette attitude m' inquiète .
Je ne toucherai pas à ta douce et nouvelle arrivante , je donne simplement mon avis;
Georges Moustaki représente pas mal cette désinvolture révolue , nous avons assez de problèmes à régler en ce moment pour s' adonner à de tels 'Nuages de Fumée' , je pense surtout à nos enfants et petits enfants .

Écrit par : utopjim | 25/10/2012

Je crois pas que Moustaki fumait autre chose que des gauloises bleues, lui, c'est plus la generation d apres guerre, que celle de soixante huit...

Écrit par : puzzle | 25/10/2012

je crois que la cigarette qui fait rire ce serait plutôt Maxime Le Forestier ?
C'est une maison bleue ........ si c'est pas la liberté ça ? :-)
Un temps ....
parce qu'au bout d'un moment , le macramé , le pain maison et les pulls en poil de chêvre qui grattent , ça lasse ...

Écrit par : marion | 25/10/2012

Oui , bon , puzzle ," l'astuce" pour se nourrir s'habiller ...etc... c'est souvent les minimas sociaux .
Je me demande si le fait de dépendre du bon vouloir des fourmis , est bien compatible avec la liberté dont se réclament les cigales ?
Car , comme nous le rappelle M. de la Fontaine , l'été ne dure pas . Et la liberté , l'estomac vide , c'est moins rigolo.

Écrit par : marion | 25/10/2012

Renseignez-vous sur Moustaki , en 68 il n' avait que 34 ans,je ne mettrais pas ma main au feu mais il me semble qu' Edith Piaf a eu quelques problèmes de drogue et je ne serais pas loin de faire le joint (mot bien trouvé Non!) avec notre Métèque .

Sans vouloir faire son procès ( j'aime bien certaines ses chansons ) ce n'était pas un modèle de'Way of Life' .Cependant,Une homme qui a autant aimé les femmes ,ne pas être complètement 'Mauvais' (lol)

Néanmoins , bien qu' il n'ait pratiquement plus de voix (il n' en avait déjà pas beaucoup) et a dû arrêter de chanter, il n' a pas trop changé d' idées et de façon de vivre avec le Temps . Je l' ai vu au début de l' année à "On n'est pas couché " soutenant les Trotskistes et Philippe Poutou le Candidat de NPA à la dernière Présidentielle . J' aime bien réécouter Milord, interprété par la Môme et son extraordinaire voix .
Toujours Perso ,je préfère de beaucoup Léo Férré ..... et même Jean Ferrat (Tenenbaum) dans nos Chanteurs Français à fort caractère .
Moustaki avait troqué son prénom de Giuseppe pour prendre celui de notre Jojo Local .

Écrit par : utopjim | 26/10/2012

Utop, g rien contre les drogues douces tant que c'est pas des ados qui fument...
L'alcool et le tabac tuent bien davantage...
Je crois qu Edith aimait surtout les alcools forts... maintenant, qu elle ait touché a autre chose, ca la regarde... Idem pour Moustaki...

Écrit par : puzzle | 26/10/2012

ça ou les psychotropes , euphorisants , tranquillisants remboursés par la Sécu et dont les français sont si friands ..... c'est pas pire . loin de là .

Écrit par : marion | 26/10/2012

Les commentaires sont fermés.