Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/10/2013

PETITE INTOX AU QUOTIDIEN...

183 (592x800).jpg

On nous passe en boucle, fouettez moi si je mens, le crime d'un militant d'extrème gauche grec par un militant d'extrème droite... Le seul crime politique qui intéresse les médias parmi les milliers que connait le monde chaque année...

Je me contrefiche d'Aube Dorée et que ce parti soit d'extrème droite me le rend d'autant moins sympathique... Je suis républicain, patriote et populiste...

L'intox ne réside pas dans la mort de ce malheureux militant, qu'il soit de gauche ou de droite, tantôt c'est l'un, tantôt c'est l'autre... Elle réside dans le fait que les medias en font des tonnes quand c'est un militant de droite qui tue un militant de gauche... Jamais le contraire... 

Quand des pseudos revolutionnaires perçus comme la misère du monde, chers aux idéologues de gauche, tuent des chrétiens étiquetés pro-occidentaux, cela n'intéresse pas les médias...  Ainsi la mort dramatique de 75 chrétiens tués au Pakistan par des fanatiques religieux est quasiment passée inaperçue cette même semaine...

La véritable intox réside dans l'amalgame (et pourtant qu'ils aiment ce mots nos médias qui l'infligent aux défenseurs de l'identité française) faite entre Aube Dorée, parti probablement d'extrème droite, et les droites populaires européennes, dont le Front National, qui sont des solutions légales, républicaines et parlementaires au "Grand Remplacement" (de population) selon l'expression de Renaud Camus... 

Que passe en boucle le défilé des députes grecs de droite menotés, qui n'y sont probablement pour rien, (seraient-ils assez bêtes...), on appelle ça une manip', de l'intox, une arnaque...

A-t-on emmené manu militari à la sortie du parlement les députés verts, lorsque un certain Richard Durn, militant écologiste, avait vidé son chargeur sur des élus, en tuant une  dizaine...

Non, c'eut été absurde... Et bien, qui nous dit que la manipulation des médias n'est pas du même tonneau ? 

L'objectif ce cette manipulation, vous l'aurez compris, est de torpiller le Front national qui gagne chaque jour des électeurs par l'acuité, la sincérite de son programme... Et de sauver la gauche, incapable de proposer des solutions, du désastre électoral...

Y-a pas de petits profits... "Vous passez vos images Aube Dorée en boucle, une belle arrestation à la "perp' walk, vous faites monter la mayonnaise et on renvoie l'ascenseur... Nous, on veut juste garder nos Safrane, chauffeurs, secrètaires, indemnités... Et on vous garantit les vôtres... De toutes façons, on sait rien faire d'autre..." Pourrait on entendre dans les "think tank" d'arrière salle de rédaction entre politiciens et journalistes inamovibles...

Commentaires

Tu as raison Puzzle de dénoncer avec ta justesse habituelle la désinformation à l’œuvre au travers les médias.Ces derniers scénarisent l’actualité selon une propagande bien rodée usant du sophisme le plus vulgaire dans le traitement de l' actualité ( FN=nazi ).L' exemple grec est flagrant à cet égard:

1-l' aube dorée semble-t-il ( faisons confiance en la Justice grecque de faire la vérité dans les meurtres perpétrés) agit de façon illégale voir criminelle ( voie de fait et peut être meurtres) ;

2-l' aube dorée est opposée à l'arrivée massives de migrants étrangers ;

3-le FN qui est également opposé à l'immigration de masse est donc une organisation nazi et au mieux composée de criminels en puissance.

On peut légitimement se poser la question savoir si il n' y a pas atteinte à la démocratie lorsque la TV au lieu d' être l’écran de la réalité, fait écran à la réalité.

Écrit par : kris | 01/10/2013

Merci Kris, il n est jamais facile de combattre deux etremes, la peste et le cholera, la violence politique et les manipulations mediatiques, on essaye forcement de vous coller l un ou l autre... Tout le jeu des medias est de susciter l angoisse, l amalgame, le proces d intention, la chasse au sorciere, le lynchage mediatique...
Techniques fachisantes et staliniennes aux mains d ideologues gauchisants a bout de souffle et d arguments...

Écrit par : puzzle | 01/10/2013

Je rejoins le fil de votre discussion.

Vous mettez en lumière une manipulation permanente de la gauche qui confie à une presse partiale le droit de poser ce qui est bien ou mal dans la pensée politique.
Aucun journaliste et aucun politicien n'est investi d'une autorité morale suffisante pour l'autoriser à poser ce qui relève du bien ou du mal. Il s'agit de la construction de la morale individuelle de chacun, et le débat public n'a pas à intervenir sur ce terrain.

Néanmoins, la presse française, très majoritairement acquise aux partis de gauche pour des raisons d'intérêts particuliers (en clair des avantages fiscaux illégitimes offerts en remerciement de sa sujétion) , édicte depuis des décennies une sorte de réglementation de la pensée. Elle fait intervenir, dans ce processus, des personnalités publiques, des "artistes", qui usent de leur côte d'amour pour donner une sorte de quitus de moralité aux orientations choisies par la presse.

La répétition continuelle de cette façon de procéder finit par envahir les esprits, et la vision de la gauche acquiert une sorte de justification évidente.

Exemple Leonarda dont le père avec un sourire non dissimulé reconnaît publiquement qu'il s'est installé en France car contrairement à l'Italie il y percevrait des aides sociales très élevées sans avoir à travailler.
Non seulement la presse française est arrivée à ce que cet aspect de l'affaire soit totalement occulté (c'est elle qui développe ou étouffe un sujet), mais surtout elle est arrivée à imposer l'idée que mettre ce point en lumière serait scandaleux.

Dans une époque où les fautes du gouvernement actuel ont abouti à ce que les ménages, écrasés par la pression fiscale, cessent de consommer jusqu'au renouvellement des biens d'équipement, la presse interdit moralement de dénoncer l'attitude scandaleuse de ce père de famille kosovar. Bien au contraire, donnant la parole à "la grande générosité de la jeunesse", elle offre à des lycéens prépubères le droit d'exploser d'une colère qu'elle pare des atours de la légitimité.

Qui finance le système sociale français? Ces lycéens ou bien leurs parents tenus au silence?

La trahison morale de la presse française à l'égard du contrat social Français est totale.

Écrit par : Tubalcain | 21/10/2013

Merci Tubalcain pour cette analyse en profondeur de notre systeme de pensee orchestre par le pouvoir politique et mediatique...
Je pense que dans l histoire, nous n avons jamais autant ete manipules, alors que l opinion generale est de croire que nous n avons jamais eu autant de liberte...
C est pour ca que la pseudo democratie existe, parce qu il existe des moyens sournois et puissants de controler et manipuler l opinion...
Les lobbys financiers et mediatiques peuvent parvenir a leur fin...

Écrit par : puzzle | 21/10/2013

Les commentaires sont fermés.