Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2013

Leonarda UNE GAMINE CONTRE LA FRANCE...

016 (2).JPG

J'espere que personne n'a décidé de nous envahir, parce que le monde entier sait maintenant, qu'une gamine potelée au français approximatif, (mais les adolescents français de cet âge s'expriment-ils  mieux ?) a décidé, elle, son père et sa famille de rester ou rentrer en France, quand bon leur semble et par tous les moyens légaux ou illégaux...

D'ailleurs, Leonarda n'a-t-elle pas déclaré en substance que "François (Le Président) n'avait rien compris " et que "si la loi française ne leur convenait pas, ils appliqueraient leur propre loi..."

Laquelle ? Celle du droit de tous les peuples de la terre, de tous les migrants, tous les paumés à venir s'installer en France, pour l'amour de sa culture (sic) avec bien sûr tous les avantages, allocations, aides, exonérations, assistance médicale gratuite 100%, droit au logement, aide judiciaire gratuite qui s'y rapportent...

Le signal envoyé par la France est très fort, une gamine peut occuper tous les journaux télés, tous les débats "ad nauseum", à en faire pleurer et presque plier le gouvernement socialiste et son Président qui ne sait plus sur quel pied danser... "Rentrera, rentrera pas..."

François avec son habituel sens de l'indécision, fait d'abord savoir par un tweet de sa bien aimée, Trieweiler, que puisque la gamine a été" enlevée" illégalement à la sortie du lycée, la procèdure, pourtant légale, devrait être annulée...

Puis réalisant que Manuel Valls n'allait pas manger son chapeau et démissionnerait si on lui faisait cet affront, et risquant de se couper le bras droit, perdre le seul ministre qui tient encore la majorité à flot, la  tête hors de l'eau du raz de marée électoral qui s'annonce, François Normal se ravise et tranche la poire en deux (quelle poire...).

Considérant que toutes les regles de procèdure ont été respectées (ouf...), il confirme la légalité de l'expulsion, mais propose à titre humanitaire de réintegrer la gamine dans la Patrie tant désirée des "Droits-de-l'Homme" et des "Subventions-à-tou-va"...

Gamine qui au passage et selon le rapport d'enquête, sechait l'école et découchait... A quinze ans, c'est un bon début..).

Et Papa Leonarda, qu'à l'air d'un gros faignant, qu'a jamais travaillé, un peu volé, un peu battu femmes et enfants, ne l'entend pas de cette oreille et espère bien profiter de l'aide sociale dans le pays des subventions... Pardon des Droits de l'Homme...

Il déclare devant une nuée de journalistes complaisants qu'il rentrera quand bon lui plaira... Soutenu dans ce défi aux institutions d'une France deux fois millénaires, par les officines d'extrème gauche qui tirent le PS dans le ravin où Mélénchon assouvit ses fantasmes mondialistes.

Maintenant tout un chacun sait, de part le monde, que pour s'installer en France, nous qui avons repoussés tant d'envahisseurs, qu'il suffit d'envoyer une gamine potelée, au français approximatif, suivie de papa, maman et une kyrielle de frères et soeurs, qui occuperaientt les écrans en boucle, quand bien même les bretons crèveraient et les agriculteurs se suicideraient...

Alors il faut en toute logique supprimer l'armée, la police, les services de l'immigration, les douaniers s'il en reste, puisque leur travail est désormais inutile... Ca fera quelques économies pour offrir aux clandestins de beaux logements ou ils pourront fumer la journée entière devant leur écran plat et faire plein de beaux  enfants...

Commentaires

bonne analyse.

Écrit par : ginette | 20/10/2013

bonne analyse.toutefois, ne tirez pas trop sur le socialisme, le vrai, ced que vous décrivez n'est pas du socialisme et fait honte aux républicains.

Écrit par : ginette | 20/10/2013

Le socialisme.....Vous savez, je ne suis pas forcément très affûté sur le sujet, ni sociologue, mais j'ai constaté dans le peu d'histoire qui m'a été transmise que TOUTES les idéologies qui ont pour but le bonheur universel se transforment en dictature.

La plus célèbre d'entre elles, le nazisme portait le nom de NAtional SOCIALISME....et les méthodes économiques qu'ils ont mises en place étaient effectivement socialistes. Relisez l'histoire de l'Allemagne des années 30, vous ne pourrez que constater.

Le socialisme à la sauce soviétique a donné ce que l'on sait, à la sauce aigre-doux, ça a été la révolution culturelle où Mao et ses petits copains ont aboli jusqu'aux noms de famille, le Kamputchéa démocratique a assassiné 20% de sa propre population....la Corée du nord, l'Allemagne de l'est, les exemples ne manquent pas puisqu'à chaque fois ça finit de la même façon.

Les socialistes français, avec l'ego qui les caractérise et les carences intellectuelles qui sont les leurs feraient mieux, seraient appelés à faire mieux??? Soyons sérieux, et cessons de jouer aux supporters de clubs de foot: défendre le PS comme d'autres défendent le PSG est ridicule, sortons de ce schéma, par pitié!

La dictature de la gauche est déjà en place en France, puisque les interdits s'appliquent déjà à la libre expression, et que la pensée est encadrée: rendez-vous bien compte que le processus de mise en place d'une dictature morale a déjà débuté, il s'agit d'une dictature de gauche, la droite ne vous a jamais interdit de crier salauds de Français, alors que la gauche vous a interdit autre chose....

Une fois de plus prétendre vouloir pour demain le bonheur de tous, c'est commencer tout de suite à réduire les libertés de chacun.

Écrit par : Tubalcain | 21/10/2013

Ginette, en fait j accuse surtout les officines d extreme gauche de tirer le ps dans le ravin...

Écrit par : puzzle | 20/10/2013

D'ailleurs Ginette, ce qui me differencie de Marion, qui est liberale, ce que j'excuse fort bien (amicalement Marion :-) je suis pour un socialisme a la française... Aide aux personnes agées, soutien a l enfance, aide aux familles nombreuses (francaises), protections des personnes faibles, fragilisees, en difficulté passagère, avec remise a l etrier pour de nouveaux departs... Encouragement pour les jeunes a monter de nouveaux projets agricoles ou artisanaux... Et encadrement du grand capital de la finance internationale qui n a pas de patrie et veut detruire toutes les frontieres pour mieux vendre leurs marchandises et leurs produits obsolescents...
Je suis bien sur pour la libre entreprise, la seule forme d economie qui vaille pour l homme et la societe.

Écrit par : puzzle | 20/10/2013

je souscris pleinement, il semble toutefois ue nous n'en prenions pas vraiment le chemin, si vous saviez combien j'aimerai avoir un VRAI Socialiste à la tête de l'éta, ce qui se passe actuellement défigure complètement toues les avancée sociales et autres, trop c'est trop ou pas assez, je ne crois pas que les " socialistes actuels puissent redresser le gouvernail, je me sens orpheline de mes convictions surtout que je ne crois pas non plus aux autres: quel gachis !

Écrit par : ginette | 21/10/2013

Ginette vous ne croyez pas aux autres, surtout aux forces patriotiques, parce que la derniere arme du ps et ultra gauche est de bourrer les cranes, faute de pouvoir bourrer les urnes...

Écrit par : puzzle | 21/10/2013

Quand on dit du mal de qqun, il faut tjrs se demander a qui profite le crime...

Écrit par : puzzle | 21/10/2013

Il y a donc les "vrais socialistes" et les "faux "

Et on les reconnait à quoi ?

Pour la prochaine fois ...

Écrit par : marion | 21/10/2013

Pour autant , et c'est là que je diverge du FN et de ce que je considère comme un discours franchouillard démago , je n'ai pas plus envie d'aider ces "familles" dont le seul revenu choisi est de faire des ribambelles d''enfants .
Que les pères et mères soient eux mêmes nés en France ou à pétaouchnok ne changent rien à mon refus de cet encouragement à faire des enfants pour les seuls avantages sociaux que cela procure.
Qu'ils soient blonds , bruns , ou de n'importe quelle couleur , ce sont ces enfants qui sont les premières victimes d'une politique nataliste qui n'a plus sa raison d'être , dans la situation de surpopulation et de raréfaction des ressources naturelles où nous sommes .

Écrit par : marion | 21/10/2013

La force du FN est de realiser une synthese entre gauche et droite... Sa faiblesse est qu il a contre lui la droite et la gauche...
En fait il ne faut pas parler de socialisme a propos du FN, il faut parler du volet social, car comme le disait JMLP, le FN est socialement de gauche, economiquement de droite et nationalement de France...
Je dirais que le FN est un triangle dont la pointe haute est le France, la pointe gauche, le social, la pointe droite la libre entreprise...
Le socialisme fait du social un ideologie absolue... Quant au stalinisme, c etait un capitalisme etatique,( tres mauvais certes)

Écrit par : puzzle | 21/10/2013

Vu comme ça ......

Mais bon .... le mythe de la "famille nombreuse française".....trimballe quelques relents cathos qui ne me disent rien qui vaille.

Écrit par : marion | 21/10/2013

Marine le Pen a dit que la shoah, etait l horreur absolue, elle a raison... Il n y a rien a ajouter concernant le nazisme, si ce n est que certains deterrent les fantomes de l histoire, non par revulsion morale mais pour conserver un pouvoir qu ils exercent avec mediocrite...

Écrit par : puzzle | 21/10/2013

Vous répondez à quoi là puzzle ?

Écrit par : marion | 21/10/2013

Mon assertion sur le nazisme n etait une reponse a personne en particulier, c etait juste la reprise d un propos de Marine, qui m est venu a l evocation des diverses formes de socialisme dans laquelle on inclut souvent le nazisme, qui connut comme bien d autres regimes un aspect social...

Écrit par : puzzle | 22/10/2013

Je repondais a Tubalcain, qui dans son expose tres interessant evoque les divers aspect du socialisme, je me permettais donc de penser que le socialisme a la francaise est une juste une prise d interet par une caste de mandarins, presque des gourous qui utilisent le socialisme comme ideologie, tout comme des sectes se servent d une religion pour mieux egarer, exploiter, abuser le gogo...
Je vois le communisme sovietique comme un capitalisme d etat, je crois que c etait l opinion de Max Weber... A qui je l ai piquee... :-)
Quand au Nazime c est une derive et une abomination raciste...
Les khmers ont fait je crois une indigestion mortelle de maoisme...

Écrit par : puzzle | 21/10/2013

Que ça fait du bien de vous lire...

Écrit par : michel | 22/10/2013

Merci Michel, je vois qu il existe comme vous et Tubalcain des gens qui nous rejoignent sur le chemin et partagent notre modeste et difficile combat pour la liberte de penser...

Écrit par : puzzle | 22/10/2013

Le socialismez est un dérivé du Marxisme .
Lequel est une idéologie , certes sympathique , mais qui ne prend pas en compte les "moteurs" humains . Et est donc vouée
soit à l'échec
soit à s'imposer par la force . laquelle force peut revêtir plusieurs faces qui vont de la guillotine , au racisme , en passant par la lutte des classes .... L'important étant de désigner un ennemi à la vindicte populaire : les nobles , une religion , une couleur ... et aujourd'hui la "Finance Internationale" . L'avantage de cette dernière sur les autres , c'est qu'elle est insaisissable .... bien que je redoute le moment ou quelques excités ne vont pas manquer de s'en prendre à des directeurs de banque , voire des guichetiers car "complices d'un système qui les opprime" .

Écrit par : marion | 22/10/2013

Marion, g regarde hier, une emission tres interessante sur lcp (programmes campus) sur les pratiques de Goldman Sachs, qui ont dissimule la dette de la Grece en l achetant a leur nom contre des remboursements, exhorbitants, l Europe et notamment les banques francaises, donc nous, notre pognon, ont du renflouer gratuitement des milliards d euros de deficit...
GSachs, eminent fleuron de la finance internationale, pas si anonyme ni insaisissable que, est parti a la recherche d autres pigeons a plumer en survolant les frontieres et les etats...
Moi je trouve pas cette finance tres sympathique, qui s enrichit avec nos taxes et impots...

Écrit par : puzzle | 22/10/2013

Les banques protègent les intérêts de leurs clients . C'est à dire les épargnants . Et à ce titre ne peuvent pas se permettre les "cadeaux" à ceux qui empruntent sans se poser la question de comment ils vont rembourser .

Quand quelqu'un ne peut pas rembourser sa dette , je trouve un peu fort de café d'accuser le prêteur .

Si les états en cessaient, avec leur politique keynesienne de fuite en avant dans l'emprunt, de dépenser plus qu'ils n'empruntent , la France y compris , nous n'aurions pas à rembourser toujours plus . CQFD.

Je pense qu'il faut aussi faire attention à la "vulgarisation" auprès du grand public des systèmes bancaires . Ce sont des opérations extrêmement compliquées pour le commun des mortels , dont je fais partie , bien que j'ai quelques notions , et leur simplification par les médias risque de ne montrer qu'un aspect du sujet .


Mais quand on veut noyer son chien etc etc .....

Et le noyer quand on lui doit de l'argent que l'on sait ne pas pouvoir lui rembourser , n'est il pas le meilleur moment ?
De la même manière qu'hitler en s'en prennnt aux juifs a
-récupéré leurs biens
-évité de leur rembourser ce que l'allemagne qui s'était lancée dans une frénésie de dépenses publiques pour tenter de relancer l'économie ne pouvait pas payer , endettée jusqu'au coup .

Écrit par : marion | 22/10/2013

Concernant la spoliation des juifs par les nazis, et concernant l'antisémitisme des nazis, ce sont un peu deux actes distincts.

Tout cela remonte à la déclaration BALFOUR qui est savamment tenue secrète en France, rayée de tous les livres d'histoire.....
En bref, Lord BALFOUR, représentant les intérêts de la Grande Bretagne promettait d'aider à la création d'un "foyer national juif" en Palestine en échange de l'intervention de certains financiers juifs (d'origine russe et réfugiés en Allemagne après la révolution d'octobre) auprès du Président Wilson afin de hâter l'entrée des Etats Unis dans la guerre de 14-18. Chose faite en 1917.

Les forces alliées soudainement renforcées sur le front ouest, les Anglais retirèrent l'essentiel de leurs troupes qui allait foutre la pâtée aux Turcs, et permettre donc aux Anglais de protéger leur monopole sur le pétrole dans la région de l'actuel Irak.
Les Turcs se sont effondrés, ont retiré toutes leurs troupes d'Allemagne, malgré quoi ils ont capitulé (conférence de paix de San Rémo puis traité de Sèvres....puis traité de Lausanne: ils se réunissaient jamais dans des endroits merdiques!).

Les Allemands qui n'étaient pas du tout à genoux au départ de cette affaire, se retrouvent avec un front Ouest affaibli par le déséquilibre du à l'arrivée de troupes et matériels US colossaux, et confrontés à un front politique intérieur très déstabilisant, les spartakistes allemands (luxemburg liebknecht) qui immobilisent l'effort de production de matériel de guerre. Ce n'est qu'à la conférence de Versailles, préliminaire au fameux traité que les Allemands découvrent aux côtés des alliés la présence de ces financiers juifs qui résidaient en Allemagne. Le sentiment de trahison entraîna une vague d'antisémitisme féroce qui participa à l'accession des nazis au pouvoir.

Dans les programmes scolaires français, tout ceci est maintenu dans l'ombre de l'oubli,afin de ne pas trop mettre le doigt sur l'action bien cradingue des Anglais qui ont poussé ces fameux banquiers russes à la trahison.
On comprend un peu mieux comment hitler et sa bande de connards et de salauds ont tous réussi à se faire élire.

Lors vous parlez de la frénésie de dépenses de l'Allemagne qui aurait abouti à la spoliation des biens juifs, je ne suis pas vraiment d'accord avec vous, mais encore une fois il est possible que je me trompe complètement, néanmoins:

Le traité de Versailles imposait à l'Allemagne des remboursements pas si importants que cela, je crois que cela ne représentait que quelques pourcents de leur PIB de l'époque. Pour cesser de rembourser ils ont fait voler le Deutschmark en éclat en provoquant une inflation affolante. Les milliards qu'ils devaient à la France ne valaient du coup guère plus qu'une baguette de pain.
Ce sont les nazis, une fois au pouvoir qui ont lancé une politique de grands travaux qui n'avait rien d'innovante, car ils reprenaient les recettes du New deal, mais à la sauce socialiste, et c'est cette politique de grands travaux donc...qui les a sortis de la crise, aux commandes de tout ceci: Hjalmar Schacht, le seul cerveau quasi normal de la bande à hitler. La politique résolument socialiste provoqua l'adhésion de la population qui avait tout juste réussi à survivre à la crise précédente. Leur proposer des congés payés, des aides de l'état pour des garderies d'enfants, des aides pour l'accession à la propriété, pour l'achat de la fameuse voiture du peuple, etc.....Ils ont tous partis en rangs d'oignon derrière hitler, bien évidemment.

Voilà comment ça s'est déroulé, et on est très loin des livres d'histoire qui portent le logo "Histoire trafiquée officiellement par le ministère de l'éducation".
Il ne s'agit en aucun cas de révisionnisme: les camps de la mort on bel et bien été un moyen mis en place par les nazis pour désappauvrir les allemands: les biens en déshérence ne le restaient pas longtemps, et pour enrichir les grosses fortunes qui ont utilisé une main d'oeuvre réduite à l'état d'esclavage. L'horreur industrialisée n'est absolument pas remise en question. je précise cela car dès que l'on touche à l'histoire de la 2ème GM on est traité de révisionniste.

Tout ceci m'a bien écarté de votre propos sur les banques, mais ça m'énerve de voir à quel point le mensonge organisé par le pouvoir socialiste plus ou moins occulte sur l'éducation nationale depuis d'innombrables décennies peut avoir comme effets.

Écrit par : Tubalcain | 23/10/2013

Bonjour Tubalcain

"....Ce sont les nazis, une fois au pouvoir qui ont lancé une politique de grands travaux qui n'avait rien d'innovante, car ils reprenaient les recettes du New deal, mais à la sauce socialiste, et c'est cette politique de grands travaux donc...qui les a sortis de la crise,..."

"...La politique résolument socialiste provoqua l'adhésion de la population qui avait tout juste réussi à survivre à la crise précédente. Leur proposer des congés payés, des aides de l'état pour des garderies d'enfants, des aides pour l'accession à la propriété, pour l'achat de la fameuse voiture du peuple, etc.....Ils ont tous partis en rangs d'oignon derrière hitler, bien évidemment..."


Nous sommes donc d'accord


Mais d'après vous , l'argent pour financer tout cela , il sortait d'où ? Si ce n'est de l'emprunt ?

Écrit par : marion | 23/10/2013

Les banques protègent les intérêts de leurs clients . C'est à dire les épargnants . Et à ce titre ne peuvent pas se permettre les "cadeaux" à ceux qui empruntent sans se poser la question de comment ils vont rembourser .

Quand quelqu'un ne peut pas rembourser sa dette , je trouve un peu fort de café d'accuser le prêteur .

Si les états en cessaient, avec leur politique keynesienne de fuite en avant dans l'emprunt, de dépenser plus qu'ils n'empruntent , la France y compris , nous n'aurions pas à rembourser toujours plus . CQFD.

Je pense qu'il faut aussi faire attention à la "vulgarisation" auprès du grand public des systèmes bancaires . Ce sont des opérations extrêmement compliquées pour le commun des mortels , dont je fais partie , bien que j'ai quelques notions , et leur simplification par les médias risque de ne montrer qu'un aspect du sujet .


Mais quand on veut noyer son chien etc etc .....

Et le noyer quand on lui doit de l'argent que l'on sait ne pas pouvoir lui rembourser , n'est il pas le meilleur moment ?
De la même manière qu'hitler en s'en prennnt aux juifs a
-récupéré leurs biens
-évité de leur rembourser ce que l'allemagne qui s'était lancée dans une frénésie de dépenses publiques pour tenter de relancer l'économie ne pouvait pas payer , endettée jusqu'au coup .

Écrit par : marion | 22/10/2013

Vous avez raison de dire Marion, que le commun des mortels ne comprend rien aux systeme de pret... Ainsi toutrs les caryes de credit a la conso et de leasing ont endette des milliers de foyers pas tres (af)futés... Toutes les formes d escroqueries sur les personnes ininstruites, fragiles, non informees, n en restent pas moins des escroquerie par ruse...
Un peu comme si on reprochait a des dames agees ou seules de se faire piquer leur collier... Ou a d autres plus jeunes de se faire abuser...
La loi punit l escroquerie...

Écrit par : puzzle | 22/10/2013

Il existe d ailleurs une brigade de "repression de la delinquance astucieuse", delinquance qui frappe meme des cadres, des avocats, medecins, ingenieurs...

Écrit par : puzzle | 22/10/2013

Donc c'est la vote du vendeur , du prêteur,chaque fois que quelqu'un achète quelque chose dont il n'avait pas besoin et au dessus de ces moyens .....
J'ai une autre notion de la responsabilisation personnelle . Ce doit être ce que vous appelez mon "libéralisme" .

Écrit par : marion | 23/10/2013

Marion, je parle pas d acheter un kilo de tomates qui se revelent fades ou pourries, ni une bagnole trafiquee sur un parking, dans ce cas, je suis d accord avec vous celui qui se laisse rouler est aussi coupable que le voleur...
Je parle d etats ou de creanciers dupes par des montages bancaires complexes et frauduleux, d escroqueries financieres...
Si vous me dites qu il n existe pas d escrocs, qu il n existe pas de voleurs, de menteurs, d assassins, de crimininels, je demande a voir...
Si on loue votre maison et qu on vous paye pas ou avec un cheque en bois, est ce que vous considerez que c est votre faute...
Ceci dit le liberalisme et meme l ultra liberalisme est une theorie qui se justifie fort bien et qui fonctionne tres bien, un certain temps, car l ultra liberalisme c est la loi du plus fort, la loi de la jungle...
La societe des hommes est justement le contraire de ca, comme tous les animaux gregaires qui abandonnent une partie de leur liberte absolue et sans limite par des accords de respect mutuel... Le contrat social...

Écrit par : puzzle | 23/10/2013

Tubalcain, cet expose d historien est interessant.
Je retiens une phrase, celle ou vous faites reference a l utilisation ad nauseum du nazisme par la gauche et l extreme gauche pour vitrifier tout debat, tout echange politique...
Il est vrai qu echanger sur ce sujet est souvent du pain beni pour les ennemis de la libre parole...
Karl joris publie un excellent article a ce sujet ce jour sur bvoltaire...

Écrit par : puzzle | 23/10/2013

Il y a des escrocs dans toutes les professions . Je n'ai jamais prétendu le contraire.

L'escroquerie étant de ne pas fournir le produit ou le service prévu .

De là à "victimiser"quiconque à emprunté au delà de ses capacités de remboursement, et en particulier les états qui se seraient laissé "duper" .... je ne saurais vous suivre sur ce chemin , mon cher puzzle .

Écrit par : marion | 23/10/2013

@ Marion: bien évidemment ce fut l'emprunt qui finança les grands travaux de l'Allemagne nazie. Les invasions servaient à désendetter l'Allemagne par la spoliation des biens et valeurs saisies dans les territoires asservis. Il y avait un aspect rentabilité financière immédiate à leurs campagnes d'annexion. Au même titre qu'ils calculaient combien ça allait leur coûter en dépense carburant, et où frapper pour capter des stocks de remplacement en hydrocarbures.

Écrit par : Tubalcain | 23/10/2013

Courage Marion! Tu devrais savoir que 70% des français sont anti-capitalistes. Il y a un sacré boulot à entreprendre pour convaincre nos contemporains que ce sont les entreprises qui créent la richesse, que le profit qu’ elles génèrent ne consiste pas à voler le client ni à réduire à l’ état d’ esclave ses salariés…

Est-il plus immoral de gagner sa vie par l’échange ( travail contre salaire ou recette contre marchandise ou service ) ou par la violence ?

Le libéralisme ne peut être assimilé Puzzle à la « loi de la jungle » . « On n’a jamais vu des chiens échanger un os », disait Friedman . La loi des hommes est précisément différente de la loi de la jungle Le propre de l’homme, à la différence des autres êtres vivants est de pouvoir assurer sa survie autrement qu’en pillant, tuant et asservissant son prochain.Le libéralisme est fondé sur le respect du droit de propriété et sur la liberté d’ entreprendre.

Écrit par : kris | 23/10/2013

Je suis d’ accord avec votre premier commentaire Tubalcain en ce qui concerne contre l'envahissement de l'Etat car l'histoire nous montre que tout ce que l'Etat conquiert comme pouvoir, il ne le perd jamais.

Le plus bel exemple est peut-être celui de la Révolution française qui commence en 1789 au nom de la liberté contre l'absolutisme monarchique pour arriver en 1793 au nom d’idéaux tels que la lutte contre les « riches » ou la redistribution des richesses à l'absolutisme jacobin.

On a pris l'habitude que l'Etat fasse tout et sitôt que quelque chose va mal, on en rend l'Etat responsable car nos contemporains adorent leurs chaînes dorées. J'en veux pour témoignage la célèbre déclaration de Lionel Jospin " L'état ne peut pas tout ", qui lui a coûté sa réélection.

Hé oui l’ Etat ne peut pas tout dans le domaine économique et particulièrement relancer l' économie par une politique de dépenses publique et de grands travaux.

J' observe que le régime nazi avait mit en place à partir de 1933 plusieurs plans de relance massifs comportant une politique de grands travaux keynésiens et se coupa du monde par un protectionnisme radical . Résultat des courses : l'échec de ces deux politiques se traduisit par des déficits abyssaux.

Je vous rejoins dans votre dernière affirmation " Il y avait un aspect rentabilité financière immédiate à leurs campagnes d'annexion."

Ben oui ! A partir de 1938, Hitler expliqua aux allemands que la guerre était inévitable parce que les finances du Reich étaient dans une situation trop catastrophique. L’expansion militaire a permit de maintenir en vie l’État national-socialiste soucieux d’ de se constituer son « espace vital ».

Écrit par : kris | 23/10/2013

Kris, le liberalisme en tant que theorie economique est sans doute la meilleure quand il est encadre par l assemblee des citoyens... Je citerai approximativement la fameuse phrase de Saint Just " qd la liberte opprime la loi protege"... Je crois simplement que l exces de liberalisme, l ultra liberalisme tue le liberalisme...
L ultra liberalisme c est le sans frontierisme, l appel massif a la main d peuvre bon marche ou au dumping social des pays emergeant ou misereux, c est une forme d esclavage moderne...

Écrit par : puzzle | 23/10/2013

Cependant Marion et Kris, je vous accorde que l etat francais donne depuis dix ou vingt une image desastreuse de la defense de l interet des citoyens... Ceci pouvant expliquer cela... Cette caste de profiteurs rives a leur siege et prets a tous les bobards a tous les renoncements ( voir les ecolos) pour conser er postes et privilege...
Il faut revenir a un etat citoyen... En cesser avec tous les lobbies, les officine d extremes gauche, les medias aux ordres, le show biz qui va a la soupe et repetent tous en boucle les mm aneries...

Écrit par : puzzle | 23/10/2013

Puzzle le " sans frontiérisme" n' a rien à voir avec le libéralisme ce dernier reconnaissant la légitimité des frontières et partant la notion de pays.

Les " sans-frontiéristes" se revendiquent de l' internationalisme marxiste car ils pensent que les prolétaires n'ont pas de patrie. Marx à son époque pensait que le cadre national était obsolète.

Il me semble que tu confonds libéralisme et libre échangisme.

Enfin,j' aimerais savoir oû tu vois de l' ultralibéralisme en France et ses excès compte tenu de notre code du travail, de notre code des Impôts,de notre code du Commerce, de notre code de la Sécurité sociale,de notre code Administratif,de notre code Civil et de notre code Pénal.

Comme je l' ai précisé le libéralisme ce n' est pas l' absence de loi c' est justement l' affirmation des trois principes: propriété, liberté d' entreprendre et responsabilité.

Ce troisième fondement du libéralisme est fondamental car la « responsabilité » implique la faillite de l' entrepreneur en cas d’ erreur de gestion.

Sur ce dernier point j' estime que le problème que vous avez débattu plus haut à propos du système bancaire est imputable l’ absence chronique de sanction aboutit au sentiment d’ impunité des banquiers ( comparable à celle des « racailles »). En effet, les dirigeants des grandes banques savent que quoi qu’ ils fassent il y aura l’ Etat ( français ,américain,japonais,... ) c’ est à dire le contribuable pour renflouer les caisses et permettre de repartir de plus bel.

C' est en fait une des conséquence de l' oligarchie qui nous gouverne et qui se fait des lois sur mesure : d’ amnistie ou de complaisance .Il existe une solidarité de caste ( énarques,banquiers, haut-fonctionnaires et politiques) qui s’ auto-protège car le but est de conserver les bonnes places et de durer.

Écrit par : kris | 23/10/2013

Trois points Kris, en fait quatre, comme les trois mousquetaires :-)
Un, J adhere a l idee que les banqiers vereux ont le mm comportement que les racailles, la notion de profit seule leur imporye...
Deuxio, il est exact que l systeme economique ne repose pas sur le liberalisme, mais sur l intervention desordonnee d un etat vorace et incompetent...
Trois, le marxisme dans la pratique boucla tellement ses frontieres qu il etait quasiment imposdible d y rentrer ou d en sortir ( mur de Berlin...)
Quatre, le liberalisme est de facto pour l abolition des reglementations d etat et des frontieres, le liberalisme veut une main d oeuvre et des consammateurs sans frontieres...

Écrit par : puzzle | 23/10/2013

Je vous accorde puzzle que les politiques pêchent grandement par manque de pédagogie , préférant aux explications techniques et rationelles , des états d'âme , slogan , professions de convictions etc etc ...
Allez savoir pourquoi ? peut être parce qu'ils savent que c'est ce que les électeurs veulent entendre ? Du moins la grande majorité .

Kris , je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous sur le rôle de l'état et des banques .
lorsque vous dites :"En effet, les dirigeants des grandes banques savent que quoi qu’ ils fassent il y aura l’ Etat..."
Ce n'est pas vraiment quoiqu'ils fassent .
N'est il pas normal que l'Etat qui intervient constamment dans la gestion des banques soit également partie prenante lorsque les choses tournent moins bien pour celles ci , souvent à cause de mauvaises stratégies décidées d'un comment accord avec les états ?
Comme leur prêter , encadrer les taux du crédit , prêter à des pays pour lesquels les états ont les yeux de chimène ... etc etc

Je ne nie pas qu'il y ait au sein du système bancaire quelques escrocs , voyous , aigrefins .... mais réduire la profession à ces quelques personnes me semble particulièrement réducteur

Écrit par : marion | 23/10/2013

puzzle:

"..le liberalisme est de facto pour l abolition des reglementations d etat et des frontieres, le liberalisme veut une main d oeuvre et des consammateurs sans frontières..."

non , le libéralisme la seule chose qu'il veut c'est survivre ; C'est à dire juste , faire du bénéfice . C'est à dire vendre plus cher que le prix de revient .

Écrit par : marion | 23/10/2013

« N'est il pas normal que l'Etat qui intervient constamment dans la gestion des banques »

C’ est là toute la problématique.

Il n’ est pas normal que l’ Etat intervienne dans la gestion des banques et notamment en lui disant à qui et quoi prêter.

Qu’ on laisse les banques faire leur métier qui comporte des risques. Or, le système bancaire a petit à petit évolué vers la banque-assurance afin de réduire réduit au maximum le risque avec la complicité des pouvoirs publics. Il s’ est ainsi gavé d’ obligations de l’ Etat français ou d’ Etats étrangers pour le bonheur des détenteurs d’ assurance-vie au détriment des prêts à l’ économie réel c’ est à dire aux entreprises ( faillibles ).

Quand je dis "banque" je parle des dirigeants qui ne sont plus responsables depuis belle lurette sur leurs biens propres de l’argent qu’on leur confie. S’ils font faillite, il ne leur arrivera rien . Tout cela n’ a rien à voir avec la libre entreprise, le capitalisme. Quand Henri Germain a fondé "le Lyonnais", il savait que s’il faisait faillite il serait ruiné. Donc il gardait 80 % de fonds propres pour ne jamais faire faillite. Aujourd’hui les fonds propres des banques françaises ne dépassent pas 8% à 10 % …et pour l' instant ça tient tant bien que mal car les grandes banques tiennent pour l' instant les pouvoirs publics avec la menace du " Too big to fail" ( trop gros pour faire faillite ...à cause des conséquences ).

Écrit par : kris | 23/10/2013

Tout à fait d'accord avec vous Kris
Mais vous reconnaitrez que ce n'est pas juste de reprocher aux seules banques un état de fait qui est loin de dépendre uniquement d'elles

Écrit par : marion | 23/10/2013

Tout à fait. On peut s' accorder sur le fait que nos flèches sont dirigées en direction de ce que l' on dénomme " le capitalisme à la française de connivence" (politiques/hauts fonctionnaires/banquiers/industriels/syndicats ).

Écrit par : kris | 23/10/2013

qui ne font en cela que donner au peuple ( électeurs) toujours plus de cette bouillie infâme qu'il réclame : la consommation

Écrit par : marion | 23/10/2013

parce que si l'état ne "garantit " plus les banques , elles vont devoir faire en sorte de rassurer elles mêmes les épargnants , et donc de faire la preuve de fonds propres suffisants .
Et pour cela il m'étonnerait qu'elles continuent à prêter pour satisfaire les souhaits "étatiques" de soi disant relance économique par la consommation façon Keynes,dont le véritable but est essentiellement démagogique : contenter l'électeur en lui ouvrant grand les coffres au trésor ' en l'occurence les linéaires"made in china" de ce que sont nos nouvelles églises : les super , hyper , méga ... marchés

Écrit par : marion | 23/10/2013

En fait , le choix est simple :
Soit l'état garantit les banques et dans ce cas c'est l'ensemble des contribuables qui garantit l'épargne
soit l'état ne garantit pas , et ce sont les épargnants qui laissent toutes leurs économies dans l'affaire ....( une bonne partie , pour ne pas dire la quasi totalité , des contribuables)

Bien sûr cela ne concerne pas :
Ceux qui ne payent pas d'impôts
Ceux qui sont à découvert .

Écrit par : marion | 23/10/2013

Pour aller dans le détail Marion , c' est :

-Soit l'Etat suppléé au défaut de paiement les banques et dans ce cas c'est l'ensemble des contribuables qui garantit l'épargne;cette hypothèse a été envisagée puisque la France a créé en 1999 un Fonds de garantie des dépôts (comptes bancaires, comptes sur livret, plans d'épargne logement ) dont la vocation est d’ indemniser les clients en cas de défaillance de leur banque jusqu’ à hauteur de 100 000 euros .Les détenteurs d’ assurances-vie sont garantis ( 70 000 euros maximum par contrat et par assureur ) par le Fonds de garantie des assurances de personnes.Il est à noter que l' Etat peut suppléé en faisant un emprunt ou appel aux copains européens ( cas de la Grêce et de Chypre )

-soit l'état ne supplée pas ( au dessus des montants précités ), et ce sont les épargnants qui laissent toutes leurs économies dans l'affaire ....

Or, il convient d observer que l' essentiel des sommes en question ont été prêtées à l' Etat français sous forme d' obligations d' Etat.L' Etat français emprunte chaque année pour finir ses fins de mois 200 milliards auw français mais principalement aux pays ayant du cash ( Chine, Etats du golf,...)

Écrit par : kris | 23/10/2013

100 000 € par epargnant on est loin du compte ....

Écrit par : marion | 23/10/2013

Tu as raison Marion on est très très très loin du compte car en France nos gouvernants ont l' habitude de garantir tout et n' importe quoi sans avoir le moindre sous.

Les réserves du Fonds de garantie des dépôts sont d'environ 2 milliard d'euros ce qui correspond à 30 euros par habitant !. Ces fonds seraient donc suffisants pour garantir seulement 20 000 comptes a la hauteur maximale prévue par la loi. Conclusion face à une crise bancaire systémique ce sera les chaloupes à la mer comme dans le Titanic...

Écrit par : kris | 24/10/2013

En parcourant quelques pages de ce blog il est évident que l'immigration choisie a votre faveur.
Léonarda pas bon (elle ne sert à rien sexuellement aux gens de ce blog).
Mais une autre immigrée, servant au chef de ces colonnes c'est une bonne immigrée.
Mais ça, c'est pour toi, DB comme débile.
Le vieux aigri, ne réussissant plus à séduire l'autochtone (ce qui se comprend vu ses habitudes) s'est lancé en 2008 vers l'importation.
Tout en critiquant les flux migratoires.

C'est pas joli M. Xxxxx
Un jeune révolutionnaire comme toi, à Montigny...

Je plains ta compagne.

Mais au bout de ce temps elle doit être un peu au courant.

Écrit par : Maxou | 25/10/2013

@ Maxou: J'ai lu avec étonnement votre commentaire qui, au de là de sa grossièreté sur les aspects sexuels des uns et des autres (vous êtes le premier à aborder ce sujet qui n'a jusqu'à maintenant pas semblé primordial aux autres participants....), pose comme principe que l'immigration vers la France est un droit implicitement accordé à toute la planète.

Il en découle quelques questions:

Que pensez vous de pays ruisselants d'or noir et qui réglementent l'immigration de façon infiniment plus forte que la France?

Pourquoi l'immigration devrait-elle être anarchique, c'est à dire pourquoi des personnes ne correspondant en rien aux besoins de notre pays devraient-elles avoir le droit de venir s'installer sans aucune contrainte?

Dans le cas où un étranger s'installe en France et n'y trouve et n'y crée aucune activité légale, qui doit financer le coût de sa vie? (interdit de répondre "l'état", puisque "l'état" veut dire "le contribuable Français").

Dans le cas où un étranger d'une culture sensiblement différente de la notre s'installe sur notre territoire, a-t-il l'obligation morale de s'adapter à notre mode de vie?

S'il refuse de s'y adapter, qui doit faire l'effort d'intégration afin qu'il n'y ait pas de heurts? L'ensemble de la population Française doit elle s'adapter aux nouveaux arrivants?
i c'est votre opinion, que pensez vous des pays qui interdisent jusqu'à la reproduction de leur drapeau sur tout support,fût-ce à but commercial (la Turquie, par exemple)? Que pensez vous des pays qui interdisent la conduite automobile aux femmes étrangères ou non?
Que pensez vous des pays qui interdisent à toutes les femmes, étrangères ou non, le port de tenues vestimentaires où l'épiderme est en partie visible?

Que pensez vous des pays qui interdisent l'exercice de certains cultes sur leur territoire?

Lorsque l'on parle d'égalité des chances professionnelles sur le territoire français, pensez-vous qu'il y ait une réciprocité dans les pays musulmans? J'y ai travaillé, si vous répondez ici "oui", ce sera de l'ignorance ou du mensonge.

L'assemblée nationale à majorité socialiste a voté hier une mesure totalement spoliatrice envers les épargnants Français: la taxation rétroactive des mouvements sur l'épargne. De plus en plus de Français sont obligés de prélever dans leur épargne de quoi payer leurs impôts. Il y aura donc désormais une taxe sur le paiement de l'impôt. La justification est le financement des déficits abyssaux du système social français. Trouvez-vous normal que l'épargnant Français réduise le patrimoine qu'il lèguera à sa mort à ses enfants afin de réduire les déficits occasionnés par une immigration d'opportunisme social?

Vous avez vu le comportement du père Dibrani: l'absence totale de scrupules à avoir recours aux faux documents et fausses déclarations, le mépris total qu'il affiche donc à l'égard de nos règles, trouvez vous donc que ce comportement mérite la clémence du contribuable Français?

Au lieu d'accuser des personnes qui n'emploient ici jamais un mot plus haut que l'autre de déviations sexuelles, essayez de réfléchir à la durée de vie qui reste à notre système de protection sociale si, comme vous le préconisez, on ouvre et les frontières et les vannes financières en grand.
La liste des mesures de clémence que la France accorde aux étrangers sans aucune contrepartie est interminable, et vous trouvez encore à redire.

Pouvez-vous répondre point par point sans hurler votre haine de la France, et avec de réelles justifications?

Je vous pense grossier, irresponsable et haineux: vous seriez prêt à applaudir si le gouvernement actuel interdisait tout parti d'opposition, et vous applaudiriez en considérant cela comme une immense avancée démocratique.

Écrit par : Tubalcain | 25/10/2013

Merci Tubalcain pour cet expose detaille des dures realites, vous avez tout dit... :-)

Écrit par : puzzle | 25/10/2013

Maxou, Je m excuse aupres des lecteurs de ce blog pour vos propos venimeux, que je ne supprimerai pas, le spectacle de la betise etant une realite incontournable, sauf a effacer les identites que vous devoilez, ce qui est deontologiquement inacceptable...
Maxou, je crois savoir que vous etes une femme d age respectable, un peu cougar, que j ai econduite, vous preferant une jolie jeune femme...
Je ne regrette pas mon choix et je comprends votre rencoeur, mais je ne suis pas responsable de votre horloge biologique...

Écrit par : puzzle | 25/10/2013

Bonjour tout le monde
Les gauchos ( je dis gauchos ça va plus vite que socialistes -npa-fdg........je vous laisse compléter) feraient bien de choisir un autre émissaire pour venir porter ici leurs couleurs .

Car le maxou ne donne pas une image bien flatteuse de leurs "valeurs"

Mais bon , c'est eux qui voient ....

Écrit par : marion | 25/10/2013

Je salue Tubalcain votre dernier commentaire qui est nickel-chrome.

Écrit par : kris | 25/10/2013

Kris, Je viens de relire mon petit liberalisme, non illustré de chez wiki, je remarque comme tu le disais la notion de responsabilite qui lui est associee dans sa version economique, si tant est que cette notion soit indefectible du liberalisme, c est d un grand bon sens...
Je poursuis mon instruction... :-)

Écrit par : puzzle | 25/10/2013

En mm tps, le FN sait que les elections se gagnent (en tirant un peu) a gauche, et que l'esprit de 89, celui de la Nation et la conception d'un etat centralisateur et jacobin sont chevillés a l imaginaire français...
Le liberalisme est une merveilleuse invention anglaise...

Écrit par : puzzle | 25/10/2013

Les commentaires sont fermés.