Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/03/2014

LES BRANQUIGNOLS EN GUERRE CONTRE POUTINE...

La guerre est déclarée, rien n'arrêtera les branquignols... Attitude ferme, verbe haut,... La morale soutenant le bras armé de la justice...

Et pourtant la Crimée est russe, comme la Normandie, la Lorraine ou l'Aquitaine sont françaises, tout juste furent-elles un temps détachées... Une région autonome peuplée de russes qui, s'ils doivent choisir, choisiront la Russie selon le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes édicté par les donneurs de leçons eux-mêmes..

Les imbéciles ne sont pas à un paradoxe près...

Les va-t-en-guerre, forts-en-gueule, me font penser à ces adolescents râleurs qui contestent la socièté, les fournisseurs d'énergie et laissent tourner le chauffage, la clim, le gaz ou l'électricité à fond... Car la gaz qui rechauffe l'Europe, et le pétrole qui fait tourner quelques centrales arrive à bas coup de Bakou (sic) et de Sibérie...

Imaginons une pénurie de gaz russe (la moitié de notre consommation), de métaux rares indispensables aux nouvelles technologies dont regorge la Russie, et voilà nos petits branquignols "de couiner" à l'asphyxie, à l'envolée du coût de l'énergie, à la chute de l'économie déjà mal en point, au mécontentement social qui va pousser quelques millions de chômeurs supplémentaires dans la rue, modifiant le résultat des urnes dans un sens qui n'est pas celui que les tenants du systèmes umps espèrent encore...

Alors pour la guerre, il faudra que nos petits branquignols des médias socialistes attendent encore, ils vont se faire taper sur les doigts et rentrer dans le rang vite fait bien fait dès que Vladimir (Poutine) donnera un tour de robinet ou cessera d'acheter les berlines allemandes et françaises en échange de ses matières premières...

Heureusement la Chine qui n'est pas très loin, vue de l'autre côté, est très gourmande en matières premières, en métaux rares et commence à fabriquer des voitures correctes...

Mais qui donc s'emploie à démolir l'Europe de l'Atlantique à l'Oural, comme la définissait le Général de Gaulle... Les branquignols qui après s'être tiré une balle dans le pied en Syrie, s'en tirent une dans l'autre pied en Crimée... Il leur reste encore deux mains à sacrifier... Ils trouveront bien...

Commentaires

Les bourses decrochent, comment peut on laisser des guignols totalement ignorants de l histoire de la Crimee, terre historiquement russe, aux commande des economies europeennes qu ils vont achever de massacrer... Napoleon et Hitler se sont casses les dents sur l ogre russe, alors vous pensez que nos petits va t en guerre moralisateurs vont pas s y casser le nez...

Écrit par : puzzle | 03/03/2014

Les commentaires sont fermés.