Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2014

FRANCE : LE FRAUDEUR ET LE COCHON DE PAYANT...

La France est-elle à l'image de la SNCF...

Exemple d'absurdité administrative et d'incompétence... La SNCF croule sous la fraude qui met sa trésorerie en péril... 300 millions d'euros par an... Or, seule une amende sur dix est payée... Quelques honnêtes citoyens distraits et pressés qui n'ont pas composté leur billet... Le reste est le fait de fraudeurs professionnels, de tricheurs insolvables qui prèsentent de faux papiers ou rien du tout, voire leur poing, quelques menaces et crachats...

Fraudeurs qui ne sont ni recherchés, ni arrêtes, ni poursuivis... Certains prennent le même train tous les jours depuis dix ans, d'autres utilisent notoirement des papiers volés qui ne correspondent ni à leur âge ni leur physique, ou sont archi connus des services... Ils seraient de toutes façons relachés dans l'heure qui suit et feraient exploser le travail de la police... Fautes de sanctions, ils récidivent d'autant mieux, croissent et se multiplient... Dans certains quariers, ceux qui s'aviseraient à payer leur billet sont taxés de gonzesses, de bolos (victimes), voire de pédé, insulte suprème...

Et le plus intelligement du monde, la SNCF envisage de multiplier par dix le prix des amendes (qui ne frapperaient que ceux qui les payent, les honnêtes citoyens distraits) pour récupèrer l'argent des fraudeurs qui eux vont persérver et augmenter l'insécurite des autres passagers... Les faisant éventuellement déserter les transports en commun en augmentant le trafic et la pollution routière... Vive l'écologie socialiste...

Le calcul est logique, un passager en situation irrégulière sur dix payerait une amende dix fois plus élevée pour compenser les amendes des neuf fraudeurs sur dix qui ne payent pas... Le tour est joué, la SNCF rentre dans son pognon, les fraudeurs fraudent, les honnêtes citoyens payent...

La dernière fois que j'ai pris le train, un groupe de SDF buvait des canettes à même le sol, invectivant les passagers... Et une dame dans un langage approximatif téléphonait toute la nuit à son fiston de cinq ans resté seul à la maison pour l'aider à régler la télé sur Canal Plus... On se demande où était le pauvre contrôleur qui a envie de rentrer entier chez lui...

C'est ainsi que fonctionne la république socialiste... Idem pour la sécu... Les loyers impayés, qu'il faut bien que quelqu'un paye à la place de mauvais payeurs...... La fraudes aux assurances repercutée sur les autres assurés... Les vols et la délinquence dont le coût faramineux est prélevé sur nos impôts et les diverses taxes que l'état s'emploie à mettre en place avec astuce et célérité... 

Là est la véritable injustice... L'inégalite des citoyens devant la loi et l'impôt... Ce pays comprend deux classes de citoyens : Les cochons de payants et les profiteurs...

Au final, tout a un coût, l'incompétence comme la connerie... Dommage que ce soit nous qui payons... Pas les fraudeurs, ni les organisateurs de cette mascarade...

Commentaires

Bien vu Puzzle ton billet démontre qu’ il existe des lois non écrites :

-pénalisant « les bons élèves » ou qui s’ efforcent de l’ être selon le principe que plus tu travailles et plus tu es honnête ben …plus tu paies ( tes amendes, tes impôts,…);

-récompensant « les mauvais élèves » :plus tu fraude ,plus tu es incompétent ou plus tu échoues ben…plus tu es récompensé ( impunité ou promotion ).

Trois exemples récents : Harlem Désir qui a sauté grâce au PS de postes fictifs ou bidons en nominations de complaisance et qui échouant à mener à la victoire le PS aux municipales devient secrétaire d’ Etat chargé des affaires européennes avec le traitement qui va avec ( 7000 euros mensuel ) ;michel Sapin qui n’ empêche pas la montée du chômage et devient ministre des Finances ;enfin Moscovici qui n’ a réussi à redresser l’ économie ( comme son copain Montebourg ) est nommé commissaire européen ( 22 000 euros mensuel ).

Le président Hollande promettait une République exemplaire....

Écrit par : kris | 11/04/2014

Exact Kris, il semble que l europe et ses multiples commissions et haut fonctionnaires grassement payes, soit la planque de tous les recales ump ps... Une retraite doree pour les incapables...

Écrit par : puzzle | 11/04/2014

Une des leçons de l' Histoire :la tête pourrie toujours en premier.

La suite ne va pas être triste.

Écrit par : kris | 11/04/2014

Alors je crois que c est egalement un proverbe chinois qu on prete a Mao :" le poisson pourrit par la tete"... Allusion aux regimes "fantoches" mis en place par les occidentaux en Asie et consideres comme corrompus... Kuoming teng... Regime de Saigon...

Écrit par : puzzle | 11/04/2014

Kris dit qu'il "existe de lois non écrites" : mais, même quand une loi est écrite elle peut très bien n'être aucunement respectée.

le droit et les courbes
Ainsi il suffit qu'un ensemble de personnes spécialisée du droit en font un tabou, ne l'appliquent ni ne la respectent ..... pour qu'elle n'existe plus : ni dans la vie civile, ni au Tribunal.
Un exemple parfait en matière de contrat , l'article 1134 du Code Civil
"les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à eux qui les ont faites".

Ce texte est complètement inconnu, jamais mentionné.
Agent immobilier, Notaire , TGI l'ignorent, en ont fait un tabou.
Un éditeur de Code civil très connu soucieux de sa clientèle a tout fait pour qu'il soit définitivement enterré (par des moyens spécieux et subtiles, son Annotation détourne et contredit .... une annotation peut avoir des conséquences graves et se révéler l' arme secrète de l'éditeur).
Cette annotation fausse , ce concentré d'erreurs se référençant de la Cour de Cassation fait les beaux jours de toute la société .

Ce principe plus que millénaire et fondamental de respect du contrat, repris encore une fois par l'Union Européenne ....... n'est pas appliqué en France !
Seule la Cour Suprême de Cassation le connaît et l'applique encore.

Ceci est le résultat d'un tabou, d'un consensus général ,
Un Droit à double usage : du puissant qui sait et asservi le faible.
Inventés les mots fallacieux "avant-contrat" ou "pré-contrat"

Pour qu'un Contrat Original soit respecté , un compromis de vente soit respecté, il faut avoir à débourser 350 000 € (coût des 3 procédures).
Que le Contrat Original (compromis S.S.P.) n'ait pas à être respecté,
l' idée est très flatteuse pour le Notaire, chargé de réitération, qui ne se cantonne plus à son rôle de rédacteur Public ..... chargé de mise à jour des fichiers immobiliers , du Cadastre et d'encaisseur de Taxes .
(le travail du notaire étant pour le fonctionnement général des impôts fonciers)

Un TABOU sur une LOI ECRITE

Écrit par : BLANC | 12/04/2014

BLANC
La justice est fort compliquee et brouille les pistes a souhait... Meme si on a raison, c est long, cher et complique... J avoue que le sujet est un peu technique mais je sais que bcp de personnes vivent des calvaires judiciaires pour faire valoir leurs droits...

Écrit par : puzzle | 12/04/2014

« même quand une loi est écrite elle peut très bien n'être aucunement respectée »( Blanc )

Exact. C’ est le cas du pouvoir que s’ arroge les juges du fait de leur pouvoir d’ interprétation des règles juridiques. La cour de cassation, le conseil d’ Etat ou les simples juges du fond peuvent lui faire dire ce qu’ ils veulent et ainsi vider de sa substance une loi de la république.

« Ce principe plus que millénaire et fondamental de respect du contrat, repris encore une fois par l'Union Européenne ....... n'est pas appliqué en France !
Seule la Cour Suprême de Cassation le connaît et l'applique encore. « ( Blanc )

L’ article 1134 est l’ un des piliers du droit des obligations et le demeure à ce jour.

Toutefois compte tenu de l’ étatisme français les conventions sont encadrées de toutes une série de limites apportées par le législateur à le volonté des parties.

Le principe est le suivant :

-s’ il est conforme au droit interne le contrat continue de conserver toute sa force juridique qui est de s’ imposer aux signataires. Exemple le droit du travail : le salarié perçoit de son employeur un salaire du montant prévu par le contrat de travail et ce montant ne peut être inférieur au SMIC ;

-les parties contractantes ne peuvent convenir entre elles de dispositions contraires à l’ ordre public : on ne peut signer avec autrui un contrat visant au cannibalisme ou à l’ esclavage.

Le législateur français a conféré au contrat une certaine souplesse :il peut être établi soit sur papier libre et sans témoin ou pour certains actes graves ( achat et vente dans l’ immobilier, mariage ) requérir un tiers ( notaire officier public, maire ) pour empêcher toute contestation ultérieure. Il me semble donc Blanc que votre grief s’ adresse à une catégorie particulière de contrat requérant la présence d’ un officier public qui dispose effectivement en la matière ( biens immobiliers ) d’ un monopole juteux.

Écrit par : kris | 13/04/2014

La modestie de notre ami Kris l empeche de nous dire qu il a recueilli un beau succes avec son equipe dans la ville ou il s est presente...
J espere qu l me pardonnera l indisretion de cette reussite dont je me rejouis..

Écrit par : puzzle | 14/04/2014

Tu es bien entendu pardonné Puzzle et je te remercie pour ton soutien amical qui me va droit au coeur.

L’avenir et particulièrement celui de nos enfants dépend de chacun de nous, dès aujourd'hui.

Écrit par : kris | 15/04/2014

Les commentaires sont fermés.