Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/06/2014

FAUT IL BRULER LES DICTIONNAIRES...

Toujours égal à lui-même, Jean-Marie n'a pu résister à l'usage immodéré de la riche palette lexicale française...

Nous savons tous que la plupart des mots ont un double sens, le sens ancien, étymologique, parfois oublié ou désuet, issu des activités de base humaine ; chasser, manger, boire, dormir... Et le sens actuel, courant dérivé, imagé, figuré...

Ainsi à l'origine, une fournée désignait la mise dans un four d'une série de pains, mot qu'utilisent encore dans ce sens, cuisiniers et boulangers... Le sens dérivé sert à désigner un groupe de personnes... Une fournée (un groupe) de personnes licenciées, congédiées, ou promues à une gratification particulière...

Bien loin de moi l'idée de décider si JMLP utilisait le mot dans son sens actuel ou ancien... Voire, avec l'intention de faire un jeu de mots douteux comme il en a le secret...

La traite négrière, la shoah, le génocide arménien, les massacres des khmers rouges, le goulag de Staline, l'extermination des élites polonaises à Katyn, la mise à mort d'un a deux millions de prisonniers russes et de vingt millions de civils russes par famine ou maladie, sont des crimes contre l'humanité, des drames sans nom, abominables parce que planifiés, executés au nom d'une idéologie, visant des groupes humains du fait de leur origine, leur culture, religion ou opinion politique supposées...

Tant de mots se rapportent à ces génocides, les khmers executaient à coup de pioche, les sbires du NKVD tenaient les suppliciés par les oreilles avant de leur placer une balle dans la nuque, les nazis utilisaient le gaz de sinistre mémoire, les esclaves noirs étaient enchaînés et entassés dans des entreponts insalubres parmi leurs excréments durant des mois, les fuyards étaient livrés aux chiens ou suspendus par de gros hameçons... La bêtise et la fureur humaine sont sans limites...

Tiens, je viens de dire fureur... Sans aucune intention maléfique...

Je me demande si le plus simple ne serait pas d'expurger les dictionnaites de tous les mots qui de près ou de loin, nous ramènent aux sordides crimes et abominations humaines... Tout au moins les signaler... Ainsi les mots a manier avec precaution, d'usage restreint ou interdits à à certaines personnes, seraient indiqués par une couleur ou un indice de dangerosité...

Il est certain qu'il existerait alors des dictionnaires de droite et de gauche, religieux ou laïcs, car si tous les crimes sont abominables, certains le sont plus que d'autres, selon les souffrances, le vécu de chacun..

Et puis on pourrait faire un grand feu, ça s'appelle un "autodafé". La Sainte Inquisition, les nazis et le Calife Omar Al Kattab qui fit incendier la bibliothèque d'Alexandrie, joyaux de l'Antiquité, nous l'ont enseigné... La barbarie commence toujours par la censure des livres et des mots...

La principale vertu de la Constitution américaine est l'amendement numéro un, qui garantit la liberté de pensée et de parole. Le droit de dire des connerie est constitutif de la liberté...

Commentaires

bonjour Puzzle , content de ton retour.

Tu as raison le politiquement correct liberticide va finir par mettre en péril toute la richesse langagière du Français parlé et écrit.

Car enfin pour complaire aux gardiens du vocabulaire correct faudra-t-il renoncer à certaines expressions comme : « une belle brochette de cons » ou « ça ne volent pas bien haut » chez les socialistes ? pour désigner … des personnes qu’on n’apprécie pas trop….

Le mot « fournée » employé par Le Pen peut avoir plusieurs sens suivant la personne qui l’interprète .Mais Le Pen a droit au bénéfice du doute comme tout un chacun. Patrick Bruel se prenant pour le tribunal de Nürenberg ferait mieux de manifester sa haine contre Mehdi Nemmouche car dans la tuerie perpétrée dans le musée juif il n’y a eu aucun ambiguïté dans le geste du tueur.

Qoui qu'il en soit je suis assez d' accord avec Marine Le Pen qui reproche à son père de «ne pas avoir anticipé l'interprétation qui serait faite» de ses propos contre Patrick Bruel, « une faute politique dont le Front national subit les conséquences ».

Écrit par : kris | 10/06/2014

depuis toujours le lapsus est révélateur .JMLEN n'est plus à sa place dans un parti qui se voudrait rénové et rénovateur quoique ???

Écrit par : ginette | 10/06/2014

Ce qui me paraît révélateur c’ est que le système n’ a plus aucun argument à faire valoir en guise d'une critique raisonnée du FN alors moulin à conneries se dit qu’ il vaut mieux casser du Le Pen oubliant au passage de parler et de lutter contre le véritable antisémitisme qui sévit dans certains quartiers et dans certaines prisons...

Sinon il convient de reconnaître à la fille des qualités que le père n’a pas. Lui vise à satisfaire son ego pour se rappeler de temps à autre à notre bon souvenir . Marine et son équipe visent à relever la France.

Écrit par : kris | 10/06/2014

lire bien entendu " le moulin à conneries" ( médiatique et politique )

Écrit par : kris | 10/06/2014

Ginette,
Un dictionnaire donne comme exemple "la prochaine fournée pour la légion d honneur"... Imaginons qu un ministre ou un journaliste utilise cette expression citee par le dictionnaire ecrit par les academiciens... Seront ils piursuivis... Logiquement ils devraient l etre pour peu que l un des nomines, mm avec un nom francais soit d origine... Mais quelle origine... Religieuse... Ethnipue... Que nenni, la loi francaise ne reconnait qu une seule communaute, celle des francais egaux devant la loi...

Écrit par : puzzle | 10/06/2014

Kris,
il est evident que JMLP prete le flanc a la critique... Le fait il expres... Je pense q c un insondable provocateur... C qui n est evidemment pas compatible avec les objectifs raisonnnes de Marine, de Florian Philippot et de la plupart des cadres et membres du FN...
Si JMLP etait conduit a la sortie, cela serait un formidable argument en moins pour ses detracteurs aux aguets du moindre glissement semantique... Il pourrait rendre ce service a sa fille et au FN... Et s inscrire en auditeur libre aux sessions du FN...

Écrit par : puzzle | 10/06/2014

Re Ginette :-)
Il est d ailleurs interdit selon la loi francaise de mentionner la religion ou l origine ethnique (qui d ailleurs n existe pas en droit francais) de quiconque... Comment est il possible des lors d en faire etat, d autant que laxpersonne porte un nom et un prenom d origine bien francaise patrick et bruel...

Écrit par : puzzle | 10/06/2014

moi je sais pas...c'est quand même gênant vu les antécédents racistes du personnage

Écrit par : ginette | 10/06/2014

L’ expression « on en fera une fournée la prochaine fois » est employée par Jean-Marie Le Pen dans le contexte audiovisuel signifiant : on en reparlera à l’occasion de la prochaine émission .

Il y a lieu de relativiser cette polémique car le mot « fournée » de Jean-Marie Le Pen est-il pire que :

-l’ acte des enfants pyromanes incendiaires d’ un immeuble à Aubervillier avec au final, deux personnes ( dont une enceinte ) sont décédées et 4 autres grièvement blessées.

-l’ acte de pillage d’argent public que l’on vient de découvrir à l’UMP ( affaire Bigmalion ) ;

- l’ acte de pillage de l’ argent du comité d’entreprise de EDF « Caisse centrale des activités sociales » découvert par la Cour des comptes épinglant les pratiques douteuses du CCAS telles que financer des prestations de service au profit du Parti communiste français (ex :financement de la traditionnelle fête de l’Huma entre 1997 et 2005 pour un coût avoisinant 1,2 million d’euros), ainsi que des emplois fictifs mis à disposition de la CGT et du même PCF.

-l’ acte de fraude fiscale des époux balkany de leur villa à Saint-Martin, dans les Antilles françaises non-déclarée depuis dix-sept ans au fisc permettant au couple de ne pas s’acquitter de l’impôt sur la fortune.

Écrit par : kris | 10/06/2014

Le crime de jeu de mot est semble t il le pire qui soit... Pt etre sert il a masquer bien d autres realites...

Écrit par : puzzle | 10/06/2014

La réalité est le véritable ennemi du pouvoir même pas « bon à rien » mais « mauvais en tout » comme disait un personnage de Pagnol dans « le Spounz . ».Elle est le démenti le plus cinglant de la propagande politique et médiatique déversée à longueur d’ interviews et déclarations du type « tout va très bien madame la Marquise «. Ce que renvoie le réel véçu par les gens du peuple c' est :

-une courbe du chômage qui ne « s’inverse » pas mais continue à augmenter ( taux à 9,7 % ) ;

-une croissance en panne à contrario des autres pays européens ;

-un attentat criminel antisémite (au musée juif ) commis par un français islamiste et non par un français d’ extrême droite ou pire votant FN;

-etc,…

Écrit par : kris | 11/06/2014

Oui, il semble que le parti socialiste, le gouvernement soient dans une bulle, un monde irreel, coupe des realites, du peuple... Ils vivent encore sur les fantasmes du III eme Reich, comme de vieux papys qui se racontent leur derniere guerre, leur souvenirs brumeux, leurs actes d heroisme fantasmes...

Écrit par : puzzle | 11/06/2014

Exact leur éloignement provient de leur profond mépris envers ce peuple qui n'obéirait qu'à "ses bas instincts".

Or, Puzzle tu l' as souvent écrit les gens du peuple sont dotés du bon sens : ne pas dépenser plus que ce que l' on gagne ou ce qu'on peut rembourser,ne pas inviter plus de convives qu'il n' y a de lits et de nourriture,...

La gauche peine aujourd'hui à renouveler son baratin habituel pour faire peur aux électeurs qui découvrent petit à petit que cela n' était que pure comédie de la part des plus lucides d' entre eux ( aveu de Lionel Jospin par exemple ) .

Écrit par : kris | 11/06/2014

J avoue que Philippe Bilger a ecrit sur boulevard voltaire, un excellent texte, assez radical, tres defavorable a JMLP et ses "bons mots", qui m a presque convaincu...
Si ce n est le droit sacre de dire des conneries et la dictature de la pensee des officines du systeme...

Écrit par : puzzle | 12/06/2014

J' aime bien Philippe Bilger mais dans cette affaire je préfère la position que tu défends ( défense de la liberté d' expression) dans ton billet Puzzle.

Écrit par : kris | 12/06/2014

Merci... :-) d autant que Bilger est un homme mesure et intelligent...

Écrit par : puzzle | 12/06/2014

Exact.Il est honnête intellectuellement chose rare aujourd' hui..

Dans son dernier livre il a levé un lièvre au sujet de la ministre Taubira qui s' est prévalue maintes fois devant les médias de diplômes universitaires en fait après enquête de Bilger imaginaire pour l' un d' entre eux..

Écrit par : kris | 13/06/2014

Oui. D ailleurs l affaire a ete etouffee par les medias...

Écrit par : puzzle | 13/06/2014

Les commentaires sont fermés.